top of page

Le cycle des maladies

Dernière mise à jour : 3 juil.




Et si les pathologies n'étaient pas dues au simple hasard ? Et si le cycle infernal faisait sens ? Une migraine, un rhume, une angine, une gastro, un mal de dos ou plus prenaient du sens à la lecture du corps biologique ? Idem pour les bactéries ou virus circulant dans notre environnement. Et si nos prédispositions familiales nous confrontaient à la maladie ? Et si LA maladie devenait un bénéfice secondaire inconscient ? Un pacte avec nous-même ou une forme de loyauté ? La médecine répond à une urgence, celle du symptôme et du diagnostic, mais lorsque les remèdes chimiques ou à base de plantes n'ont plus d'effet, mais révèlent une conséquence d'un dérèglement, qui prend très souvent son origine dans l'aspect émotionnel, en amont. Bien sûr il y a d'autres facteurs, environnementaux, alimentaires, autant de maux qui disent : quelle que soit l'origine de la souffrance, nous voyons qu'elle génère des douleurs physiques que nous chercherons à éliminer par une aide extérieure. Kinésithérapie, chirurgie, en nous aidant à fuir une situation qui nous fait mal, notre mental nous éloigne paradoxalement de ce qui nous permettrait de trouver la solution. Prenons la maladie comme un message que nous avons du mal-à-dire.

Les gens qui sont vraiment en souffrance ne se rendent d’ailleurs pas forcément compte qu’ils devraient consulter. Le climat conflictuel de la société actuelle, avec sa violence et ses injustices, pousse aussi bon nombre d’individus qui ne vont pas forcément très mal à prendre rendez-vous. Ils ont besoin d’apprendre à vivre avec ce réel.

Cheminons ensemble sur les épreuves de nos vies pour une véritable libération émotionnelle, psychique et physique.

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


Génis en Dordogne et téléconsultation
bottom of page